Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  عربى

UE  |  SP  |  FR  |  عربى

Les paiements numériques

Si vous avez l’intention de convertir votre commerce au numérique, vous devez y intégrer les paiements numériques. Ces méthodes numériques sont différentes du paiement par espèces ou par chèques, et sont souvent plus rapides, plus sûres et plus pratiques sur le long terme. De nombreux clients s’attendent à acheter vos produits par l’intermédiaire de tout un éventail de méthodes de paiement numériques, et ne pas proposer ce genre de paiement risque de réduire vos opportunités commerciales.

Les paiements numériques

Les types de technologies de paiement numériques
Il existe autant de méthodes de paiement numériques qu’il existe de technologies. Certaines sont très courantes, comme les technologies de cartes bancaires ou de cartes de crédit. D’autres sont plus récentes et moins connues, comme l’argent mobile ou les codes QR.

Les technologies de cartes
Les cartes sont activées différemment pendant les transactions selon qu’elles sont bancaires, de crédit ou prépayées. Les clients peuvent saisir leurs noms, leur adresse de facturation, le numéro de carte, la date d’expiration, le code sécurité et le code postal pour effectuer un achat sur votre boutique en ligne. Les cartes prépayées fonctionnent à peu près de la même façon que les cartes bancaires ou les cartes de crédit, mais celles-ci contiennent des fonds qui ont été ajoutées avant la transaction et ne sont pas reliées à un compte en banque. Les cartes prépayées peuvent être achetées dans de nombreux magasins et activées et rechargées sur les sites Web fournisseurs de carte.

La technologie la plus ancienne et la plus courante est la bande magnétique. La bande magnétique qui se trouve à l’arrière de la carte, contient vos renseignements ; ces renseignements sont envoyés au vendeur quand la carte est glissée dans le lecteur.

Récemment, ces cartes ont été mises à jour pour être équipée d’une puce électronique en plus de la bande magnétique. La puce électronique se situe à l’avant de la carte et est activée en insérant la carte dans le lecteur, et non pas en la glissant. Cette technologie est plus sûre, plus rapide (puisque les clients ne sont plus obligés de signer des reçus) et les commerçants n’ont plus besoin de stocker les copies des reçus imprimés.

Certaines cartes bancaires, prépayées ou de crédit sont équipées de la technologie « sans contact » activée par NFC (near field communication). Cette technologie, similaire au Bluetooth, peut aussi être utilisée dans les clés électroniques, les téléphones mobiles et les cartes plus petites pour permettre les paiements ou d’autres échanges.

Les technologies de cartes offrent de nombreux avantages en matière de paiement : du point de vue du client, elles sont faciles à utiliser et ont des modes d’utilisation variés. Du point de vue du commerçant, il existe de nombreux lecteurs de cartes standards qui acceptent des paiements par cartes physiques et la plupart des clients savent comment utiliser leur carte pour effectuer des achats en ligne. Cependant, les clients doivent avoir leurs cartes avec eux. Ils doivent aussi saisir de longues chaînes de caractères et de renseignements personnels quand ils font des achats en ligne ; les clients peuvent avoir des doutes quant au niveau de sécurité ou refuser de prendre le temps de finaliser leurs achats. Par ailleurs, des frais de transactions par carte peuvent être appliqués par les fournisseurs de cartes et réduire les profits réalisés par le commerçant.

Digital Payment Options

Les paiements par appareils numériques
La technologie NFC (near field communication) qui permet le paiement sans contact par carte, permet aussi aux clients d’utiliser leurs téléphones mobiles ou leurs montres numériques. Un lecteur de carte ou votre propre appareil numérique vous permettra d’accepter ces paiements. C’est un moyen très pratique pour les clients car ils n’ont pas besoin d’avoir leur carte avec eux pour effectuer un achat. Pour les commerçants, les paiements sans contact sont à la fois plus rapides et plus hygiéniques que les autres méthodes de paiement dont le temps de traitement est plus long. Cela dit, vous aurez besoin d’un lecteur de cartes récent.

Les clients peuvent aussi utiliser leur téléphone mobile pour payer via l’argent mobile. L’argent mobile consiste en de l’argent stocké sur un compte qui est relié à un numéro de téléphone mobile. Ce service est souvent fourni par la même société qui fournit le service de téléphonie mobile. Cette technologie est très pratique pour les clients car l’argent mobile est facilement accessible, peut être envoyé et reçu depuis n’importe où dans la mesure où on peut se connecter à un réseau de téléphonie. Pour recevoir des paiements en argent mobile, vous devrez avoir un compte d’argent mobile. Vérifiez si votre opérateur de téléphonie mobile propose un service d’argent mobile. Si c’est le cas, veillez à ne pas mélanger vos fonds professionnels à vos fonds personnels.

Les codes QR sont un autre type de technologie de paiement numérique. Vous pouvez utiliser un service en ligne pour créer un code QR (similaire à un code-barres) qui peut être imprimé ou diffusé de façon numérique. Au moment du paiement, vos clients peuvent utiliser leurs téléphones mobiles pour scanner le code QR. Ils seront alors dirigés vers une page Web où ils pourront saisir leurs informations de paiement. Les codes QR sont faciles à mettre en œuvre et peuvent initier un paiement sans contact. Mais, du point de vue du client, cette méthode peut prendre plus de temps que finaliser une transaction avec un lecteur de carte.

Enfin, les solutions de paiement de personne à personne P2P (peer to peer) sont en général utilisées pour des transactions non commerciales (remboursement entre amis, famille etc.). Les commerces peuvent aussi les utiliser pour accepter des paiements. Elles peuvent être une solution pratique pour les clients qui les connaissent déjà, mais elles sont souvent moins sûres que les solutions de paiement commerciales, elles peuvent engendrer des frais de transaction et des retards dans la réception de vos paiements.

La gestion de la réputation

En plus de créer un site Web [link] pour afficher votre commerce en ligne, vous devriez l’inscrire dans des sites d’avis de consommateurs. Votre commerce peut aussi être évalué via les plateformes de vente en ligne, les moteurs de recherche ou d’autres agrégateurs. Nombreux sont ceux qui font des recherches sur ces sites avant de décider d’acheter voire avant de visiter votre boutique ou site Web. 86 % des consommateurs avouent être influencés par les avis publiés en ligne.1 Il est très probable que votre société ait déjà un profil sur des sites d’avis de consommateurs et qu’il ait été créé par un de vos anciens clients.

Demander l’avis de vos clients
Une fois l’achat finalisé, contactez votre client. Vous pouvez lui envoyer un e-mail ou ajouter un message sur la facture définitive. Mentionnez leur achat, faites un bref historique de votre société et demandez-lui de partager son opinion en ligne. Vous pouvez aussi fournir un lien vers le site d’avis de consommateurs le plus pertinent pour votre activité. En demandant gentiment et en expliquant pourquoi son avis compte, vous aurez plus de chances de recevoir un avis positif.

La gestion des avis
De nombreux sites d’avis de consommateurs peuvent vous envoyer des notifications chaque fois qu’un nouvel avis sur votre commerce est publié. Assurez-vous de bien recevoir ces avis et d’y répondre rapidement. Remerciez les clients qui laissent des avis positifs et essayez d’accepter les avis négatifs et de rectifier le tir. Vous pouvez proposer des solutions aux clients, ou leur offrir un avantage gratuit ou un cadeau. Si possible, répondez par messages privés pour ne pas afficher la totalité l’échange.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.