Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  عربى

UE  |  SP  |  FR  |  عربى

La sécurité et la fraude

Convertir votre activité au numérique a de nombreux avantages, mais vous risquez de vous exposez davantage à la fraude, en particulier si vous vendez des produits en ligne. Il est plus facile de pratiquer la fraude en ligne que de la pratiquer dans des boutiques physiques, et les arnaqueurs savent comment tirer profit de votre commerce en ligne. Cependant, vous pouvez éviter la fraude et le vol de données, et protéger à la fois votre activité et vos clients.

La sécurité et la fraude

Les types de fraude

Types of Fraud

La fraude par carte de crédit
On peut trouver des cartes de crédit volées sur le dark Web et les utiliser pour faire des achats en ligne. Ces transactions peuvent apparaître légitimes et ne pas être signalées par la société de carte de crédit, par conséquent, ces transactions sont traitées et finalisées. En fin de compte, vous devrez rembourser le titulaire de la carte volée, même une fois la transaction finalisée et la commande traitée.

La fraude affiliée
Dans le domaine du marketing affilié, les commerces paient une commission de recommandation aux affiliés qui conseillent un produit via un lien unique et traçable. Les arnaqueurs affiliés peuvent créer une activité factice afin d’augmenter leurs commissions.

La fraude par rétrofacturation
Se faisant passer pour des clients réguliers, ces arnaqueurs n’effectuent des achats que pour les contester auprès de leur banque plus tard. La banque demande alors au commerce de rembourser l’achat même si la commande de biens et services a été finalisée et traitée.

La fraude sur compte/Arnaques par hameçonnage
De nombreux commerces offrent à leurs clients l’option de créer des comptes qui conservent leur historique d’achats, leurs coordonnées et leurs informations de paiement. Lors des arnaques par hameçonnage, les arnaqueurs envoient de faux e-mails à des clients pour leurs demander des informations sur leur compte qu’ils utiliseront ensuite pour effectuer des achats frauduleux.

Souvent, les comptes de réseaux sociaux sont utilisés comme identifiants de connexion ce qui facilite le piratage de nombreux commerces.

Le test de cartes
Le test de cartes consiste en réaliser des petits achats fréquents avec une carte volée. Cette fraude permet aux arnaqueurs de voir quelle carte fonctionne sans déclencher des signaux d’alerte. Une fois qu’ils ont trouvé la carte, ils effectueront des achats plus conséquents.

La fraude par cartes prépayées
Les cartes prépayées et les cartes cadeaux virtuelles sont de plus en plus populaires et avantageuses pour les commerces. Cependant, elles peuvent ouvrir la porte à la fraude par cartes prépayées et ce de plusieurs façons. Les arnaqueurs peuvent pirater les boutiques en ligne pour obtenir des numéros de cartes prépayées et leurs codes d’activation, revendre des cartes prépayées achetées avec des cartes de crédit volées, et même scanner des code-barres de cartes physiques en magasin pour ensuite les utiliser en ligne.

Comment repérer la fraude

  1. Les commandes inhabituelles : vous savez à quoi ressemble une commande habituelle, donc vous devez faire attention à ce qui sort de l’ordinaire.
  2. Des adresses différentes : une adresse de facturation très différente de l’adresse de livraison, ou plusieurs adresses de livraison qui utilisent la même adresse de facturation peut être un signe de fraude
  3. Des transactions refusées plusieurs fois.
  4. Plusieurs commandes effectuées avec des cartes de crédit différentes mais avec les mêmes coordonnées.

Les moyens pour empêcher la fraude

  1. Faites des contrôles de sécurité réguliers sur votre site Web en utilisant les listes de contrôle spécialement conçues pour les commerces de votre taille.
  2. Utilisez un service de vérification d’adresse via votre programme d’autorisation de carte de crédit ou via la banque chargée d’alerter en cas d’adresses de facturation incohérentes.
  3. Utilisez le code sécurité inscrit sur les cartes pour vous assurer que les clients ont accès à une carte physique pendant la transaction.
  4. Essayez une solution anti-fraude. Avec le développement de votre activité et le besoin accru de le protéger contre la fraude, un tel investissement peut être judicieux.
  5. Si une transaction paraît suspecte, recherchez le client en ligne pour voir si d’autres commerces ont signalé une activité frauduleuse associée à cette personne.

L’expérience client numérique

Vous ne pouvez pas convertir votre commerce au numérique tout seul. Vos employés et vos clients doivent être impatients et se sentir impliqués. Faites en sorte que vos employés soient prêts pour la transition en les intégrant au processus, du début jusqu’à la fin. Vous aurez des employés qui voudront s’occuper des mises à jour numériques ; si c’est le cas confiez-leurs la tâche. D’autres seront plus réticents. Ayez une communication active et régulière avec ces employés, tout au long du processus, pour assurer leur adhésion au projet.

Les compétences des employés
Quel que soit le niveau de confort, se convertir au numérique est une chance pour les employés d’apprendre de nouvelles compétences et de faire preuve de leadership. Vous pouvez passer au numérique sans compétences de codage, mais si un de vos employés veut acquérir ce genre de connaissances, aidez-le à s’inscrire à une formation. Passer au numérique génère beaucoup de données relatives à votre activité. Si un de vos employés s’intéresse à l’analyse de données, demandez-lui de se charger de la création, de l’analyse et du développement des points essentiels à retenir de vos données numériques.

Si un autre employé est doué pour l’écriture et un autre a un bon œil, vous devriez leur confier la tâche de développer votre site Web et votre présence sur les réseaux sociaux. Pour créer les représentations importantes de votre société, ils devront réfléchir à l’expérience client et proposer des moyens créatifs pour exprimer la façon dont votre société peut assister sa clientèle. Non seulement vous leur permettrez de développer leurs compétences, mais ils seront aussi dans la capacité d’interagir directement avec les clients par les fonctionnalités de réseaux sociaux et « Contactez-nous » de votre site Web. Si aucun de vos employés n’a de compétences numériques ou d’aptitude à les acquérir, vous devrez peut-être recruter une personne ayant plus d’expérience. En savoir plus sur vendre en ligne et l’expérience client numérique.

Aider vos employés
Alors que vous déployez beaucoup d’efforts pour assurer une bonne
expérience client numérique, vous devriez aussi faire en sorte que les interactions numériques soient aussi simples que possible pour vos employés. [link to Digital customer experience] Il existe de nombreux outils numériques destinés aux employés. Les solutions logicielles de ressources humaines permettent aux employés d’accéder facilement à leurs avantages sociaux, de faire des demandes de congés et de gérer comment ils perçoivent leur salaires. Numériser le paiement des employés facilite la gestion du système de paie.

Réfléchissez à la façon dont vos employés communiqueront avec leurs responsables et entre eux. Il existe de nombreux outils de communication, notamment les e-mails, les SMS et les services de messagerie instantanée. Certains peuvent offrir des fonctionnalités de vidéoconférence ou d’appel. Choisissez l’outil qui est le plus adapté à votre organisation.

Il existe probablement d’autres aspects de l’expérience employé que vous pouvez numériser, comme le suivi des heures, l’intranet et le partage de fichiers. Discutez avec vos employés pour savoir en quoi et comment les aider ; cela vous permettra d’établir un ordre de priorité dans votre processus de numérisation.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.